Un petit qui a tout d’extra!

Bistro Au Petit Extra

Ça faisait vraiment longtemps que je n’avais pas mis les pieds dans cet établissement où la cuisine française est au centre de l’attention. Je parle bien ici du restaurant, voisin du Lion d’Or, Au Petit Extra.

J’y avais des souvenirs lointains de soirées au resto avec mes parents et de mon père qui réservant quasiment d’avance la crème brûlé, au cas où par mégarde, il n’en ne resterait plus une pour ce fanatique fini de ce dessert signature des français.

Je me réjoui de cette atmosphère bistro qui est resté la même que dans mes vieux souvenirs: la même ambiance que l’on retrouve dans les bistros de quartier de Paris et que j’adore tant. C’est bruyant, sans éclats et les serveurs sont tout aussi attentionnés que leur chef en cuisine.

À la table!
Pour le grand plaisir de nos portefeuilles, Au Petit Extra on nous offre une formule qui n’a rien de petit, mis à part le prix, mais qui a tout d’Extra à 34.50$ et qui comprend une entrée, un plat principal et au choix le fromage ou le dessert.
Nous optons donc pour cette formule qui répond exactement à nos envies… de goûter à tout! Je prends la salade de chèvre chaud et il prend le carpaccio de thon rouge à la limette. Il est en extase devant son assiette qui se vide à la vitesse de la lumière et dont le goût acidulé de l’agrume se marie à perfection avec la délicatesse du roi poisson à chair rouge. Je me réjoui de ma salade et du morceau de chèvre qui s’étend plus que bien sur mon croûton. Prise 2, le plat principal… J’opte pour le magret de canard et chanterelles (dès qu’il y a des champignons au menu c’est instinctif, je me rue) qui est servi avec des pommes de terre qui ressemble à des dauphinoises mais sans la crème et le fromage, je me demande encore comment nommer le tout. En tout cas, la viande était bien tendre sous la dent et les chanterelles légèrement poêlées ont comblé, à nouveau, ma rage pour ces fungis. Il avait le goût, comme toujours, de viande rouge donc le choix c’est arrêté sur la bavette de boeuf et ses fidèles frites. La pièce de viande était imposante et bien saignante, comme demandée. Les frites… bien ordinaires aux dires de l’intéressé. Prise 3, il était bien évident que j’opterais pour la tradition familial avec la crème brûlée, il en fait de même. Comme dans mes souvenirs, la crème est délicate, ne goûte pas l’oeuf cuit et on y retrouve les graines noires de vanille, gage de qualité. La croûte est bien caramélisée et craquante. Superbe!

Un autre beau souper dans un restaurant montréalais qui me rappelle à chaque fois que j’aime ma ville pour tous ses attributs et particulièrement pour la qualité de la cuisine que l’on y retrouve, qu’elle soit française, indienne, italienne ou japonaise.

Bistro Au Petit Extra

Au Petit Extra
1690 rue Ontario
Montréal, Qc
http://www.aupetitextra.com

* Crédit photo à l’équipe Au Petit Extra

2 Comments
  • francois
    septembre 23, 2009

    Une amatrice de champignons? Je pourrais vous conseiller la table des jardins sauvages et leur menu thématique sur les champignons qui comprends une vingtaine de variétés de champignons du québec.
    http://www.jardinssauvages.com/index.php?nom=menu&res=men1&m=menuch09

  • Gabrielle
    septembre 23, 2009

    MERCI!!! je connaissais les jardins mais je n’y suis jamais allée… Un autre beau projet gastronomique en vue!

Écrivez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *