Perfection à la Nora Gray

nora gray

Pour ma fête je voulais manger italien. Les choix étaient limités à une liste que j’avais en tête et c’est finalisé sur un coup de coeur secret (qui ne l’est plus (secret je veux dire)), le Nora Gray.

L’endroit est feutré et le bar est le lieu idéal pour déguster la magie créée en cuisine en sirotant un bon verre de vin. Étant 2, nous avons partagé une entrée, deux plats principaux, un dessert et une bouteille de vin.

nora gray

Premièrement, le vin. On m’a clairement convaincu que ça allait être le meilleur vin blanc que j’ai jamais bu. Ils avaient raison. Bon, je bois depuis que quelques mois maintenant, donc je ne suis pas une grande référence mais le vin était juste superbe.

nora gray

Nous avons commandé l’entrée de burrata qui était tellement coulante, exactement comme on rêve qu’elle soit (plus elle est fraîche, plus elle est coulante). Avec le salé des anchois, c’était juste parfait, comme vraiment parfait. Nous avons continué avec l’assiette de pâtes légèrement épicée au crabe, on était en saison. Le sucré de la chair et la sauce tomatée allaient à merveille avec les pappardelle fraîches. On a terminé du côté salé avec l’omble chevalier accompagnée de bourgots. Tout en délicatesse pour terminer.

nora gray

Puisque c’était ma fête, on a terminé avec une note sucrée, le bomboloni (beignet) et gelato.  Rendue là, c’était le nirvana et j’étais saoûl de merveilleuse bouffe.

Aucun commentaire pour le moment.

Écrivez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *