Paris, toujours et encore

paris

Des fois, la vie est bien faite, comme la fois où j’ai dû aller à Paris pour le boulot. :) J’en ai donc profité pour arriver un peu d’avance et y passer le weekend. J’avoue être allée à Paris plutôt souvent mais à chaque fois j’y fais des découvertes vraiment sympathiques.

paris

paris

Dû à la lecture d’un article du Figaro, je me suis trouvée à faire la course (que j’ai écourté à 2) pour manger les meilleurs croissants en ville. Bel adon, le #2 était une pâtisserie à quelques minutes de mon hôtel, rue des Martyrs dans le 9e arrondissement. Premièrement, quelle belle découverte qu’est cette rue où les commerces gourmands se succèdent et offrent des produits aussi délicieux les uns que  les autres. Deuxièmement, le croissant acheté chez Sébastien Gaudard, le pâtissier en question, est le meilleur mangé à vie. Encore chaud, plein beurre, avec son feuilletage croquant à l’extérieur et bien moelleux à l’intérieur. Que du bonheur!

paris

paris

Donc, même si je me suis rendue à quelques pas du Jardin du Luxembourg, sous la pluie, pour goûter au apparemment meilleur croissant de la ville chez Pierre Hermé, et bien c’était peine perdue. J’ai bien aimé le croissant Hermé mais bon, j’ai préféré leurs macarons! :)

paris

paris

Une autre rue que j’ai marché à plusieurs reprises pendant mon séjour est Poissonnière où se trouve Michalak Masterclass, l’école du « créateur d’émotions », Christophe Michalak, l’un des pâtissiers les plus connus de l’industrie.

Quand on descend un peu plus bas, on croise le magnifique café Pinson dans le 10e. J’y ai pris mon premier goûter, un trio de madeleines (parfaites) et un chaï latte, avant de me rendre au cinéma (temps oblige, il pleuvait des cordes et le décalage me tuait). Ce petit café se veut bio et servant de la belle bouffe saine, donc les légumes sont au menu en quantité car le menu est quasi végétalien.

paris

Après un souper au Restaurant des Poètes, passage Molière, j’ai découvert une petite boutique de bijoux, Fanchon en Mars, qui était malheureusement fermée mais dont les bijoux dans la vitrine me donnait plus qu’envie de faire des folies.

fanchon en mars paris

 

Aucun commentaire pour le moment.

Écrivez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *