L’Indonésie sur Bernard: le Nonya

Nonya

C’est lors d’une rencontre gourmande entre blogueuses que nous a suggéré une copine d’aller goûter l’Indonésie dans le Mile-End. J’étais un peu sceptique, je ne sais d’ailleurs pas pourquoi, parce que l’expérience fût une révélation et un voyage exotique tout au long du souper. Veuillez attacher votre ceinture, nous décollons en direction du Nonya.

Le restaurant se situe sur la très sympathique rue Bernard, tout près de la superbe boutique Style Labo. Il est 18h45, le restaurant est encore vide, mais pas pour longtemps. On est vendredi et clairement, nous ne sommes pas les seules a désirer découvrir la gastronomie de ce pays oriental qui est en fait la plus grande archipel du monde avec ses 17 500 îles (fin du cours de géographie). La déco est simple et d’inspiration, comme il se doit. Le service a été impeccable tout au long du repas, hyper courtois, super souriant et on a même discuté du futur voyage d’une des compagnes avec la propriétaire.

À la bouffe!

Nonya

En m’empiffrant de cacahuètes assaisonnées, je relis pour une Xième fois le menu. Tout nous tente. Nous optons donc pour le menu dégustation, le Rijstaffel, à 40$. Très bon choix! Mais qu’est-ce que l’on commande à boire? La sélection se veut plutôt sucrée et souvent avec du lait condensé. Go pour la limonade maison de mon côté, le Jeruk Nipis si je ne me trompe pas. Les filles commandent de leur côté  thé, bière et boisson froide à la grenadine du pays, soda et lait condensé, top sucré!

Nonya

Nonya

L’entrée était composée d’une soupe, le Laksa, qui est au curry jaune et servie avec une kroket, une purée de pommes de terre frite et farcie de boeuf, carottes et céleri. DÉLICIEUX! Ça commençait très bien le repas disons! Puis, la table s’est remplie d’assiettes en tout genre, proposant les différents éléments du menu. Ragoût de boeuf sumatra au lait de coco, poulet de cornouaille au curry rouge, brochettes d’agneau, crevettes grillées à la feuille de lime ne font partie des quelques plats qui nous servaient de repas. Le tout était accompagné de tofu au curry jaune, galette de soya à la kecap manis, aubergines à la sauce tomate, légumes au curry rouge et riz jasmin.

Nonya

Nonya

Bon, je n’ai même pas tout nommé donc vous vous imaginez le topo. J’ai vraiment eut un coup de coeur pour le poulet dont la peau était hyper croustillante, le boeuf qui se défaisait à la fourchette, les crevettes qui étaient épicées à souhait, les légumes qui étaient absolument délicieux et le riz, cet incontournable des tablées asiatiques!

Nonya

Finalement, on nous a servi 2 desserts, soient une crème brûlée à la feuille de pandanus, feuille qui sert très souvent aussi à la coloration des plats. Le 2e dessert, mon favori et de loin, le riz noir gluant qui était servi, je crois avec du lait condensé et du lait de coco. Un pur délice pour les dents sucrées. Miam!

Nonya

Nous sommes retournées chacune chez nous, ravies et le bedon bien rond. Une expérience que je referai, j’espère, sous peu. Si vous ne connaissez pas la cuisine indonésienne et désirez la découvrir, le Nonya est tout indiqué pour vous initier.

Restaurant Nonya
151 bernard ouest, Montréal
514 875.9998 (réservez si vous désirez ne pas avoir de mauvaise surprise)

Pour plus de photos, cliquez ici!

2 Comments
  • L'ethno-gourmande
    mars 21, 2011

    Clairement un de mes restos préférés sur l’ile.

  • Marie-Eve
    avril 18, 2012

    Ça semble délicieux! Je ne connaissais pas ce resto, je vais y aller c’est certain.

Écrivez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *