Kaiji sushi

kaiji sushi

C’est lors d’un soir de semaine que je me suis rendue avec ma copine Manon au restaurant Kaiji Sushi dans le 450, Greenfield Park pour être plus précise. J’ai connu ce restaurant sur le Web où ils ont une présence assez prédominante: super site Web, Twitter, Facebook, toute la patante! Pourquoi pas allé tester les sushis du maître Phong.

J’avoue que je ne connaissais pas super bien Greenfield Park, voire pas pentoute. Le resto est situé dans un micro centre d’achat, mais il ne faut pas s’y fier. Une fois entré dans l’établissement, le décor est sympathique, très japonais avec ses tatamis pour les fanatiques qui désirent vivre l’expérience totale.

À la bouffe

kaiji sushi

On attaque les entrées avec une succulente soupe lait de coco, citronnelle et crevettes. La soupe était bien épicée, les crevettes bien cuites et non caoutchouteuses mais j’aurais encore pris un peu du goût de la citronnelle, perso.

kaiji sushi

Les rouleaux impériaux étaient vraiment bons, croquants et garnis d’une farce maison! Miam.

kaiji sushi

Finalement, la superbe salade wakame est arrivée, magnifique! Hyper goûteuse avec ses algues, concombres, poivrons. On aime!

À ce moment là, je me demande comment j’allais faire pour ingérer la tonne de sushis commandés! OUPS!

kaiji sushi

On commence par la pizza sushi. Excellente avec son tartare de saumon qui surplombe la galette de riz croustillante. Manon, qui ne mange pas de poisson (dans sa tête) a adoré!

kaiji sushi

On continue avec l’oeil du dragon, un maki frit avec saumon, rouget et légumes servi avec une sauce au sésame, encore une fois maison! Je regrette le choix de 2 makis frits, ça remplit beaucoup trop. Le maki est tout de fois très bon malgré que je n’avais pas particulièrement le goût du saumon cuit.

kaiji sushi

NEXT! J’ai fait part à Emilie, la copropriétaire, de mon non intérêt pour l’anguille, on en discute et vient à un consensus que je devrais essayer à nouveau. Go pour le maki Geisha qui est constitué d’une feuille de soya farcie de thon, crevette tempura et anguille grillée. Le tout est bon mais le goût prédominant de l’anguille, c’est trop pour moi (une vraie petite nature).

kaiji sushi

Manon qui est plus du genre maki végé, vu son hantise pour le poisson cru (yeah right!), c’est fait servir un superbe maki avec une multitude de légumes et crevette tempura. La madame est très heureuse!

kaiji sushi

FINALEMENT, une assiette est arrivée surplombée de sashimis de saumon, thon et pieuvre, du royal (pétoncle, tobiko, échalotte et mayo épicée) et du maki croquant qui est à base de crevette tempura (encore pour Manon), avocat, goberge, massago et sauce du chef (maison bien sûr). Je roule… j’ai de la misère à m’enfiler les derniers sushis. Un sashimi de thon, un de saumon, la pieuvre, je goûte aux pétoncles. Pu capable! Too bad… ce sera pour mon lunch!

En finale, les greenfield parkois (!?!?!) peuvent enfin vivre l’expérience japonaise complète! De plus, chers montréalais, un Kaiji Express est maintenant en ville sur Jean-Talon est (coin De lorimier), pas mal mieux qu’un simple Sushi shop!

3 Comments
  • Evelyne@cheapethniceatz
    avril 2, 2010

    Belle aventure à greenfield park. Ça l’air bon…je prendrai ton anguille, moi c’est mon failbe dans les sushis hi hi

  • Caroline Friedmann
    avril 2, 2010

    J’ai mangé mercredi de leur sushis chez moi. Vraiment extra mais là ton billet et tes photos m’ont convaincue pour de bon. Il faut absoluement que je passe une soirée à ce resto découvert au Twestival, tester mercredi et là avec ton closing resto c’est vendu :)

  • Charlotte
    avril 2, 2010

    Mmmmh ! Pourquoi tes photos me donnent toujours envie de manger ? Je sens que pour ma prochaine envie de sushis je sais où j’irai grâce à toi.

Écrivez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *