Graziella, toujours et aussi élégante

gnocchi ricotta Graziella

C’est lors de l’une des premières soirées où l’on pouvait prendre un verre sur une terrasse que moi et des copains avons réservé tardivement une table à un restaurant où je n’étais pas allée depuis belle lurette mais dont je me souvenais de la qualité exceptionnelle, de mes repas sur place au service en tout temps impeccable. Direction Graziella, institution italienne du vieux Montréal.

L’endroit feutré, élégant et lumineux est un choix naturel lorsque l’on veut fêter un anniversaire, avoir un lunch d’affaires ou simplement se gâter entouré de gens que l’on aime. Dans mon cas, c’était la 3e option. 😉

Nous avons décidé de choisir 3 entrées que nous allions partager et par la suite nous avons choisi chacun un plat de résistance (tous des pâtes) et puis on a terminé avec une superbe assiette de fromages basée sur les recommandations de notre serveur.

burrata Graziella

Concernant le premier service, nous avons opté pour la pieuvre, la burrata et le carpaccio de boeuf. Sincèrement, la burrata a été mon méga coup de coeur. Déjà en partant j’ai plus qu’un faible pour ce fromage à l’intérieur crémeux qui provient des Pouilles en Italie mais son accompagnement d’aubergines et pleurotes élevait ce plat à l’un des meilleurs mangés. La perfection. La pieuvre était parfaitement cuite et j’adore quand c’est servi avec un légume tubéreux, dans ce cas-ci, la pomme de terre ratte. Le carpaccio était correct mais sans plus, un peu trop salé à mon goût dû aux accompagnements de parmigiano, crumble d’olive et d’olives.

pieuvre Graziella

carpaccio de boeuf Graziella

J’ai opté tout comme mon ami Pier pour les cavatelli au lapin. Oui, je suis toujours obsédée par ces pâtes (les cavatelli). C’était délicieux mais notre choix était un peu hivernal pour la température extérieur, notre erreur. Notre compagne à quant à elle suivit les recommandations de moi-même (je me trouve bien drôle) et a choisi les gnocchi de ricotta qui est un plat signature de la maison. Les petits nuages à base de ricotta (et non de pommes de terre) étaient aussi bons que dans mes souvenirs, parce que oui, j’ai osé en piquer quelques uns dans l’assiette de la copine en question. Oups. J’en avais déjà parlé ici de ces fameux gnocchi, il y a 7 ans déjà…

cavatelli au lapin Graziella

Comme mentionné précédemment, les fromages étaient impeccables, tout comme le vin et le service qui mérite que je le répète, est exceptionnel.

fromages Graziella

Une merveilleuse adresse montréalaise qui je l’espère va rester encore dans les parages pour belle lurette.

Graziella

116, rue McGill, Montréal

Les réservations sont pas mal nécessaires. 😉

Aucun commentaire pour le moment.

Écrivez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *