Fééries de Noël

Casse-Noisette

En hiver, il ne fait pas juste froid. C’est le temps des fêtes et personnellement, pour une fois, je suis assez exaltée par la période pré-Noël. Il me semble que tout est beau: le monde dans leur gros manteau, la première (2e, 3e…) neige, les petits nez rouges des enfants. Pour mettre un peu de fééries dans cette saison froide, voici des petites suggestions si vous êtes à cours d’imagination.

Casse-Noisette

Le Casse-Noisette des Grand Ballets Canadiens fête ses 50 ans cette année. Laissez-vous emporter par cette adaptation chorégraphique du compte d’E.T.A Hoffmann. Une soirée où petits et grands seront sublimés par la beauté des décors, des costumes et des danseurs sur scène. Le spectacle n’est pas que visuels, les airs connus de Tchaïkosvski sont au coeur de ce spectacle. Vous pourriez commencer une tradition du temps des fêtes, qui sait! (Profitez-en, cette année, le spectacle est particulièrement grandiose!) Faites-vite, les représentations ne sont qu’aux 30 décembre.

Passez devant Notre-Dame

C’est en passant par la rue St-Jacques qu’elle m’a frappé de plein fouet. La basilique Notre-Dame brille de mille feux ces temps-ci et est particulièrement magnifique à regarder. Ça ne coûte pas cher de passer dans le coin!

Feux sur glace

Ce n’est pas parce que l’on est en hiver que l’on ne peut pas apprécier la beauté des feux d’artifice! Direction la patinoire du Vieux-Montréal pour admirer le spectacle avec en trame de fond, la musique de films connus. Le tout aura lieu, 4 soirs seulement.

Lèche-vitrine de Noël chez Ogilvy

Quand j’étais petite, mes grands-parents nous amenait chaque année, ma soeur et moi, voir la vitrine du Ogilvy. C’était l’occasion familiale parfaite pour se promener en ville et aller prendre un chocolat chaud après avoir été ébloui par cette vitrine de grand magasin. En plus, les vitrines sont aussi belles pour les adultes que pour les enfants!

quartier des spectacles

Crédit photo: Olivier Pontbriand, La Presse

Luminothérapie et jeu ludique format géant

Direction la place des spectacles pour vous faufiler entre les 28 500 longues tiges plantées dans le sol qui servent de réflecteurs de lumière. Une bande sonore créée en collaboration avec Patrick Watson plane sur la place, magique! Quand vous prenez le temps de monter le tout jusqu’à Maisonneuve, vous pouvez jouer à un jeu projeté sur l’immense pavillon de l’UQAM. Encore une fois, pour les plus jeunes comme pour les plus sages! 😉

Aucun commentaire pour le moment.

Écrivez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *