Bouillon Bilk, je t’aime

Bouillon Bilk

Il y a de ces moments que l’on oublie pas: notre premier baiser, la première fois que l’on mange du crabe en Gaspésie (dans mon cas), la débarque de vélo qui vous a mener à l’hôpital. Dernièrement, c’est un événement tout heureux que je n’oublierai pas d’aussi tôt, ma première visite au Bouillon Bilk, ce resto entre deux commerces d’électro trash sur St-Laurent. Non ne fuyez pas, vous pourriez le regretter.

Réservation tôt car l’on était pas trop d’avance… Je m’y rends accompagnée de ma super chum Eve pour un souper qui ne sera clairement pas piqué des vers. Le resto n’est pas particulièrement grand et a vue sur la Place Fred-Barry et la maison symphonique. On prend place à la table en bordure des fenêtres. Le service est impeccable. Notre serveuse nous donne l’eau à la bouche avec ses descriptions et ses recommandations. C’est courtois, professionnel et on sent que cette jeune personne aime manger, un must tant qu’à moi quand on veut bien décrire un plat. Ça se sent ces choses là… ou c’est peut-être juste dans ma tête. Passons.

Bouillon Bilk

Nous optons pour la mise en bouche du jour, un kebab d’agneau accompagné d’ananas et d’une tzaziki maison. Mmmmm ça commençait particulièrement bien.

Bouillon Bilk

Puisque c’est la saison du crabe, je choisis l’entrée du jour qui est une salade de crabe, fenouil, concombre et framboises macérées. C’est tellement frais et délicat. Ma chère Eve, choisis de son côté le fameux dumpling de canard, une recommandation de notre chère serveuse en plus d’être son choix premier lors de la lecture du menu. Le dumpling dodu arrive, beignant dans un bouillon aromatisé et surmonté de coeurs de canard saisis. J’en connaît une qui se délecte.

Bouillon Bilk

Pour le plat de consistance, j’opte justement pour la consistance (et le bonheur absolu), les cavatelli à la puntarelle, bacon d’agneau, morilles et burrata. Après une petite recherche exhaustive sur les Internets, Eve nous confirme que la puntarelle est une sorte de chicorée. On se couche donc, en plus du ventre plein, plus intelligentes! Ce met est tout simplement, à mon goût, parfait. L’amertume de la puntarelle avec le crémeux de la burrata et le salé du bacon. Je peux mourir à présent.

Bouillon Bilk

Eve penche de son côté pour une suggestion de son boss, la pintade. À lui voir la tête, elle est silencieuse, on peut confirmer que le plaisir gustatif est au rendez-vous. Elle se régale de la volaille accompagnée d’une belle escalope de foie gras poêlé, de dattes, noix et porcini. Je vous le confirme, c’est l’extase.

Bouillon Bilk

Étonnamment, j’écoute avec attention la liste des fromages et desserts. Rendue à ce point-ci, habituellement, je suis hors service, mais pas cette fois-ci. La présentation des assiettes était tellement magnifique et son contenu… la perfection. Je suis curieuse de la suite.

Bouillon Bilk

Comme si j’avais une envie de crise de foie, j’élis l’assiette comme ma dernière demande de la soirée. Une tranche de fromage iberico torché (me semble bien) sur des croûtons de pain trempés dans le sirop d’érable, des morceaux de raisins frais, des noisettes, oignons confits. Oh que je ne fus pas déçue de ce choix. Une combinaison sublime avec le salé du fromage et le sucré de ses accompagnements.

Bouillon Bilk

Ma compagne finalise sa soirée avec le gâteau à la poire qui est, tant qu’à moi, une magnifique oeuvre où la poire, le chocolat blanc et la courge se courtisent pour une symbiose complète et parfaite (encore une fois).

Vous pourrez comprendre que j’y retournerai d’ici peu pour une autre belle expérience en bonne compagnie.

À découvrir absolument! Très certainement mon coup de coeur resto 2013. Pour ceux qui travaille dans les alentours, le resto est aussi ouvert à l’heure du midi la semaine. Les chanceux!!!

Bouillon Bilk

1595 St-Laurent, Montréal

514 845.1595   (il faut absolument réserver, car je ne suis pas la seule à apprécier!)

3 Comments
  • Eloise Deschamps
    mai 8, 2013

    Tellement! j’y suis allée vendredi passé, on s’est régalé. Une des meilleures table de Montréal. Toute en finesse, sans flafla.

  • La Boufferie
    juin 21, 2013

    Hier, j’ai enfin essayé ce restaurant! Je suis tombée sous le charme. À voir tes photos, je suis heureuse de voir que je ne suis pas seulement tombée sur une bonne journée, mais que leurs plats ont toujours l’air aussi délicieux et sont toujours aussi bien présentés!

  • bing
    juin 21, 2013

    je suis alle une fois just apres l’ouverture de ce resto, les plats sont creatifs et l’ambiance est bonne. Quand je suis retournee pour le deuxieme fois,les nourritures resemblent beaucoup un truc de vite fait et la salle fait beaucoup de bruit~

Écrivez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *