18e Semaine de la mode – jour 1

nadya toto

Il est passé 23h00 et me voilà de retour à la maison pour vous donner mon mini compte-rendu de ma soirée au Marché Bonsecours.

Premièrement, le 1er défilé de Mélissa Nepton à la semaine de la mode montréalaise. Une réussite! Toutes de noir vêtues, les mannequins arboraient des hauts à volume, des legging avec du cuir d’agneau ainsi que des bottes, tantôt poilues tantôt lassées de tissus noir. Belle utilisation des chaînettes comme accessoires tout au long du défilé.

melissa nepton

melissa nepton

Puis, ce fût le retour des créations de Nadya Toto sur le podium, un défilé très attendu. La collection qui a été présentée était hyper féminine, encore très cintrée au corps avec beaucoup de détails au niveaux de l’épaule. On a pu apercevoir un collier Charlotte Hosten pour agrémenter une tenue! WOW! Ce que j’ai retenu: noir (encore), retour de la dentelle et on mise sur les épaules comme sur un accessoire!

nadya toto

Par la suite, ce fût le tour de Christian Chenail avec Muse. Pas particulièrement mon défilé préféré, je ne pense pas être la clientèle cible disons… Très prêt-à-porter pour femmes professionnelles. Les jupes étaient belles mais j’ai eut l’impression de m’égarer avec l’arrivée à un certain moment donné de la robe style La Matrice. Un défilé tout en sobriété!

muse christian chenail

muse christian chenail

Le défilé le plus attendu de la soirée était celui de Marie St-Pierre. Une collection très ajustée au corps avec une utilisation plutôt… spéciale d’un cordon de tissus qui lorsqu’il était de couleur peau semblait plus à un intestion grèle ou un cordon ombilical au cou des mannequins. J’ai plutôt apprécié les créations dans les teintes de crème qui avait du volume et étaient malgré tout, tout en douceur. Anik Jean a fait son apparition sur le podium comme mannequin pour la designer québécoise.

marie st-pierre

marie st-pierre

Finalement, Helmer! Un défilé particulièrement différent de la marche funèbre de la dernière édition de la semaine de la mode de Montréal. Un défilé haut en couleurs pour une bonne cause que le créateur appuie. Du patchwork multicolore, des habits homme comme des robes pour femmes! J’étais légèrement déroutée (et fatiguée) par ces agencements ainsi que la musique d’opéra qui rugissait dans la salle. Somme toute, un défilé aux couleurs haîtiennes!

helmer

helmer

VOICI L’ALBUM PHOTOS DE CETTE SOIRÉE! CLIQUEZ ICI!

Remerciement spécial à ma copine Manon pour sa présence à mes côtés lors du défilé de Nadya Toto! 😉

3 Comments

Écrivez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *